Publié le 20 Septembre 2009

Bref retour en arrière après 72 heures assez denses.

Tout d'abord vendredi, l'installation par EDF du 380 V s'est très bien passée. Ensuite, Arrivée de Philippe en fin de matinée à la gare et hop direction Rent A Car pour récupérer l'utilitaire. L'agence est malheureusement fermée entre 12h00 et 14h00, ça tombe mal... Attente de la réouverture de l'agence puis direction KILOUTOU pour prendre le groupe électrogène. 2ème flop, contrairement à l'an dernier, il n' y a pas de prise mâle sur le groupe. Après discussion, un arrangement est trouvé : on achète une prise mâle et le coût sera déduit de notre facture de location. Il y a donc toujours une solution croit-on... Eh bien non, impossible de trouver une prise mâle adaptée sur Bordeaux après 18 heures... Coup de fil au cousin Jean Paul, qui nous rassure : il peut à partir de l'arrivée EDF nous faire un branchement provisoire, le temps que Joël puisse nous faire quelque chose de propre dans la semaine. Mais avec tout ça, il est déjà 19h30.

Coup d'oeil à la météo : pas folichon du tout pour le samedi et peut-être meilleur pour le dimanche.

  Samedi en effet, on a vu de l'eau dès 6h00 du matin et jusqu'à 13h00. Du coup on a eu le temps de mettre le chai en ordre. En s'y mettant à 4, on même réussi a stopper la fuite du cuvon. Mais ce ne fut pas sans mal.... Et à 14h00, hop, tous dans les vignes pour une cache cache partie avec la pluie. A 16h30, on a finalement du tout arrêter car un orage impressionnant est tombé sur le plateau de Tauriac. Bilan de la journée : 4 rangs de Malbec carrément plus chargés que l'an dernier et beaucoup plus sucrés et 6 hl de vendange.

Dimanche, 10 rangs sous un ciel bas mais sans pluie et 12 hl de vendange. Depuis ce soir 20h, 9,7 hl de rosé sont en train de débourber pour toute la nuit. Ils rejoindront demain le cuvon pour leur fermentation. Nettoyage et fermeture du chai à 21h00 pour Valy et son frère.

Voilà, un WE bien chargé pour tous. Un très grand merci à tous nos vendangeurs d'ici et d'ailleurs (Philippe, Maxime, Lucile & Vincent, Jean Paul & Veronique, Bruno, Guy & Nicole). Merci aussi aux Baby-Sitter et en particulier à Valérie pour avoir gardé les tous petits.

Maintenant, nous allons nous coucher avec une petite interrogation : vu la charge des pieds cette année, pourrons-nous finir dans les temps ? Au pire, on laissera mûrir les Cabernets un peu plus longtemps.

Voir les commentaires

Rédigé par Denis

Publié dans #A la vigne

Repost 0

Publié le 17 Septembre 2009

Aujourd'hui, Valy est allée sur les vignes pour prélever des raisins et emmener les échantillons au labo. La panne de batterie de la voiture a un peu perturbé le planning et l'analyse est reportée à demain. Voici son emploi du temps de vendredi :

7h15 : départ de la maison
08h00 : intervention EDF au chai pour nous poser le triphasé 380 volt
10h00 : Passage au labo SBO pour déposer les échantillons de jus
11h00 : Passer chez Maguette DUFAY récupérer les 10 kg de viande de boeuf commandés pour les vendangeurs
13h00 : Récupérer Philippe à la gare de Bordeaux
14h30 : Récupérer la camionnette de location
15h30-16h00 : Filer chez Kiloutou pour charger le groupe électrogène dans le camion
17h00 : Déposer le tout au chai, renettoyer le cuvon et charger la camionnette pour le samedi (cagettes, bouteilles d'eau, sécateurs,...)
19h30 : Retour à la maison...

Demain, c'est donc moi qui m'occupe des filles...

Allez zou, au lit, parce que dans les heures qui viennent je sens que l'on ne va pas beaucoup dormir...

Denis

Voir les commentaires

Rédigé par Denis

Publié dans #Au chai

Repost 0

Publié le 16 Septembre 2009

Depuis 48 heures, nous sommes un peu mono-maniaques et nous ne parlons plus que d'une chose : la météo de samedi et dimanche prochain. C'est à un tel point, que même les filles au petit déjeuner nous demandent : "Alors qu'est ce qu'ils ont dit à la météo pour samedi ?"... Eh bien , en gros, ils disent que peut être il va faire beau, mais peut être aussi qu'il ne va faire pas beau... En résumé, à l'instant t, personne ne sait quel temps il fera. Et du coup nous sommes bien embêtés. Mais pas d'inquiétude, nous saurons à quoi occuper le "personnel" ;-)

PS : Au passage, je viens de me rendre compte que nous ne savions pas compter, car nous avons démarré le compte à rebours trop tôt. Il y aura donc un faux jour J et un vrai jour J...

Voir les commentaires

Rédigé par Denis

Repost 0

Publié le 15 Septembre 2009

Bon, les prévisions météo concordent : le WE qui arrive s'annonce pluvieux... Mais on y croit encore, car ce ne serait pas la première fois que Météo France et consors se plantent sur leurs prévisions. Au pire, on vendangera les Malbec pour faire les 10 hl de rosé. Comme il faut de la main d'oeuvre au pressoir (qui est dans le chai...), le WE se fera à l'abri plutôt que dans les vignes. La suggestion de Philippe a été serieusement étudiée, mais finalement non retenue : il n'est pas envisageable d'affecter un porte parapluie à chaque coupeur ;-)


Voir les commentaires

Rédigé par Denis

Repost 0

Publié le 14 Septembre 2009

Après une matinée au chai pour nettoyer et trouver l'origine de la fuite du cuvon (a priori le joint de la vanne inférieure n'est plus étanche), retour à la maison pour passer quelques coups de fil pour trouver un égrappoir manuel (introuvable) et surtout un pressoir à cliquet. Nous en prenons livraison demain à Libourne.

Ce qui nous soucie un peu plus, ce sont les prévisions météo : au mieux temps grisâtre samedi, voire pluie... Mais à chaque consultation (c'est à dire toute les 2 heures...), les prévisions changent. En tout cas, les courageux vendangeurs devront penser à prendre des bottes en caoutchouc et un Kway...

Voir les commentaires

Rédigé par Denis

Publié dans #Au chai

Repost 0

Publié le 13 Septembre 2009

Petite journée d'un strict point de vue viticole, même si après le petit déjeuner direction Saint Aigulin pour un repas en famille avec mamy et papy tout juste rentré d'Algérie. Nous pensions faire un arrêt au chai en passant pour déterminer l'origine de la fuite du cuvon de 10 hl, mais manque de temps et de courage. Valy s'en occupera lundi (en même temps qu'elle récupérera nos cagettes et nos ciseaux à vendanges prêtés à un collègues vigneron pour le WE).

Nous en avons quand même profité pour faire les premières courses de nos repas de vendanges et acheter de très bons produits histoire de parfaire l'éducation au goût des participants (y'a pas de raison, on essaie de faire du "bon, propre et juste" comme le dirait M. Petrini, alors autant manger de la même façon) :
* 3 boules de gouda de Dordogne, nature, au cumin, au poivron. Ce fromage est fabriqué par deux passionnés du goût, Hollandais d'origine, et très soucieux de la qualité de vie de leurs vaches et de leurs consommateurs (si, si, c'est vrai ça existe et ça se trouve ici)
* 18 fromages de chèvre fermiers, fabriqués par Rose, une très gentille bergère qui fait un des meilleurs fromages de chèvre du monde...(natures, à la sarriette, cendrés... c'est un vrai bonheur)
*  8 paquets de biscottes de Dordogne (fabriquées par un des tous derniers biscottiers artisanaux en France, à voir ici).
* un gros rôti de porc élevé en plein air... pour les sandwich des vendangeurs (en provenance du successeur de Branchu, les "initiés" apprécieront ;-)



Un petit coup d'oeil régulier sur les sites de Météo France et de la Chaîne Météo, qui ne sont pas d'accord sur la date de passage de la perturbation qui traversera le Sud Ouest la semaine prochaine. Pour l'instant, il fera beau samedi et dimanche, et c'est tout ce que l'on souhaite.

Voilà, maintenant on va aller se coucher avant d'entamer la dernière ligne droite...

Voir les commentaires

Rédigé par Denis

Repost 0

Publié le 12 Septembre 2009

Samedi, c'est la journée des enfants. Pendant que les 3 filles et leur papa prenaient du bon temps et leur petit déjeuner au marché des Capucins, je finalisais les diverses listes de courses et l'organisation du gîte et couvert de nos gentils vendangeurs...

Quelques exemples pris au hasard :

6 paquets de biscottes artisanales
5 boules de Gouda fermier
18 chèvres fermiers de chez Rose
3 pâtés au foie gras
4 plateaux de fruits
5 plateaux de crudités et légumes
13 packs d'eau
2 kg de semoule de couscous
30 oeufs
des raisins secs
des pruneaux
40 tranches de jambon
autant de saucisson
60 brochettes
66 baguettes
1 égrappoir manuel
1 nouvelle raclette pour le sol
3 bouteilles de désinfectant hydroalcoolique
10 l de solution SO2 à 6%...

Cette après-midi, changement d'air aux Médiévales de Bouliac (combats de chevaliers, démonstration de fauconnerie, bateleurs...) et c'était très bien. Mais ce soir nous sommes tous et toute sur les rotules.
Les filles sont couchées, le message du blog est fait,
Zou, une soupe de fanes de radis et au lit !

Voir les commentaires

Rédigé par Valérie

Repost 0

Publié le 11 Septembre 2009

Nous sommes maintenant à une semaine du début des vendanges. On pourrait croire que nous n'avons rien à faire avant le rush mais même si nous sommes moins "short" que l'an dernier, il reste quand même une tonne de boulot avant d'être prêts.

Aujourd'hui, nous avons porté au laboratoire un échantillon des jus (obtenu en passant au presse-purée des baies ramassées aléatoirement sur les parcelles de Malbec et de Merlot ) . Les résultats sont arrivés ce soir par mail : pour faire simple, ce sera meilleur que l'an dernier (qui a dit c'était pas dur ?) et il y a en gros une semaine d'avance (ça tombe bien on vendange un semaine avant l'an dernier...). On fera une autre analyse la semaine prochaine pour décider sur quelle parcelle nous démarrons, car rien n'est vraiment arrêté. Le rosé que nous voulions faire par "saignée" de la cuve de rouge, va probablement se faire par pressurage direct des raisins, ce qui suppose que nous achetions d'ici là un petit pressoir. Un truc de plus à faire...



Le chai quant à lui est quasiment prêt,. Valy a réussi a remonter toute seule le piston du fouloir/égrappoir (mon côté macho roi de la mécanique en prend un coup...), elle a tout nettoyé du sol au plafond (ou presque parce que j'ai "repeint" les murs et le plafond en les aspergeant de vin durant un entonnage au cours duquel je me suis légèrement laissé bercer par le doux ronron de la pompe qui n'a même pas su s'arrêter toute seule quand la barrique était pleine, on ne peut vraiment faire confiance à personne...), monté des étagères, rangé tout ce qui trainait... elle a graissé les ciseaux de vendanges, vérifié les cagettes, nettoyé les barrique prévues pour les vinifications et changé de place le garde-vin de 5hl grâce aux gardes vins que tonton André nous a prêtés...
Le gros chantier "surprise" sera la mise en oeuvre du 380V triphasé par EDF qui devrait nous éviter le recours au groupe électrogène. Les travaux sont prévus le 18 septembre, c'est à dire... la veille des vendanges... donc, rien n'est sûr !

En fait, dans cette période pré-vendanges, c'est aussi dans nos têtes que nous courons pour imaginer, prévoir, planifier, évaluer, estimer, bref préparer tout ce qui va se passer et pour que tout se déroule le mieux possible. Nous refaisons mentallement le planning, nous comptons et recomptons les vendangeurs volontaires, planifions les chambres, organisons les déplacement en fonction du nombre de places dans les voitures, nous calculons le nombre de bouteilles d'eau, de baguettes de pain, de tranches de jambon, de pots de foie gras (ça c'est pour attirer les derniers récalcitrants...)... dont il faudra prendre livraison au Marché des Capucins pour nourrir tout ce petit monde. Tiens, j'y pense en écrivant, il faudra aussi racheter du café et du Coca pour un certain Luxembourgeois...

Demain, nouvel épisode, J-6....

Voir les commentaires

Rédigé par Denis

Publié dans #Au chai

Repost 0

Publié le 2 Septembre 2009

Grosse chaleur en début de semaine sur le plateau de Tauriac. 35°C à l'ombre et 40°C sous le soleil de midi. La sueur dégouline sous mon chapeau de bush.

Espérons que ce soleil brûlant va faire mûrir les petites baies vertes aussi acides que des citrons dont sont encore parsemées quelques grappes de Cabernet Franc.



D'autres Citrons semblent plus à l'aise que moi sous cette chaleur torride : une demi-douzaine de papillons aux ailes d'un jaune intense presque orangé dans la lumière du zénith, qui tourbilonnent à toute vitesse autour de ma tête et se poursuivent entre les ceps de vigne. Le vent fort semble les emporter dans ses jeux aériens et ne les laisse pas se poser plus d'une seconde sur les quelques fleurs qui dressent vaillamment la tête, malgré la soif...

Bref, pas de photo maison des papillons mais voici tout de même ce à quoi ressemble un Citron :


Voir les commentaires

Rédigé par Valérie

Publié dans #A la vigne

Repost 0

Publié le 1 Septembre 2009

Samedi, nous avons eu l'aide inattendue d'Elsa pour nos travaux de chai habituels, batonnage, ouillage, nettoyage...



Pendant 2 heures, la petiote s'est rendue très utile en nous passant les entonnoirs, en refermant la vanne du garde-vin, en nettoyant les éponges, en ramassant les copeaux de bois des barriques que nous avons préparées pour accueillir la macération de la future cuvée 100% Malbec...



C'est fou la vitesse à laquelle les enfants changent ! C'est pourtant la 3ème, mais à chaque fois l'émerveillement nous prend par surprise.

C'est la même chose pour le vin qui évolue de jour en jour dans les barriques. Lors de la dernière dégustation, nous avons trouvé qu'il développait beaucoup de crémeux. Il se vanille très légèrement sans que cela ne couvre ses arômes de fruits et d'épices.

Alors nous voici, comme devant notre fille, émerveillés par la subtile alchimie de la vie...

Voir les commentaires

Rédigé par Valérie G.

Publié dans #Au chai

Repost 0