J-1, J et J+1

Publié le 20 Septembre 2009

Bref retour en arrière après 72 heures assez denses.

Tout d'abord vendredi, l'installation par EDF du 380 V s'est très bien passée. Ensuite, Arrivée de Philippe en fin de matinée à la gare et hop direction Rent A Car pour récupérer l'utilitaire. L'agence est malheureusement fermée entre 12h00 et 14h00, ça tombe mal... Attente de la réouverture de l'agence puis direction KILOUTOU pour prendre le groupe électrogène. 2ème flop, contrairement à l'an dernier, il n' y a pas de prise mâle sur le groupe. Après discussion, un arrangement est trouvé : on achète une prise mâle et le coût sera déduit de notre facture de location. Il y a donc toujours une solution croit-on... Eh bien non, impossible de trouver une prise mâle adaptée sur Bordeaux après 18 heures... Coup de fil au cousin Jean Paul, qui nous rassure : il peut à partir de l'arrivée EDF nous faire un branchement provisoire, le temps que Joël puisse nous faire quelque chose de propre dans la semaine. Mais avec tout ça, il est déjà 19h30.

Coup d'oeil à la météo : pas folichon du tout pour le samedi et peut-être meilleur pour le dimanche.

  Samedi en effet, on a vu de l'eau dès 6h00 du matin et jusqu'à 13h00. Du coup on a eu le temps de mettre le chai en ordre. En s'y mettant à 4, on même réussi a stopper la fuite du cuvon. Mais ce ne fut pas sans mal.... Et à 14h00, hop, tous dans les vignes pour une cache cache partie avec la pluie. A 16h30, on a finalement du tout arrêter car un orage impressionnant est tombé sur le plateau de Tauriac. Bilan de la journée : 4 rangs de Malbec carrément plus chargés que l'an dernier et beaucoup plus sucrés et 6 hl de vendange.

Dimanche, 10 rangs sous un ciel bas mais sans pluie et 12 hl de vendange. Depuis ce soir 20h, 9,7 hl de rosé sont en train de débourber pour toute la nuit. Ils rejoindront demain le cuvon pour leur fermentation. Nettoyage et fermeture du chai à 21h00 pour Valy et son frère.

Voilà, un WE bien chargé pour tous. Un très grand merci à tous nos vendangeurs d'ici et d'ailleurs (Philippe, Maxime, Lucile & Vincent, Jean Paul & Veronique, Bruno, Guy & Nicole). Merci aussi aux Baby-Sitter et en particulier à Valérie pour avoir gardé les tous petits.

Maintenant, nous allons nous coucher avec une petite interrogation : vu la charge des pieds cette année, pourrons-nous finir dans les temps ? Au pire, on laissera mûrir les Cabernets un peu plus longtemps.

Rédigé par Denis

Publié dans #A la vigne

Repost 0
Commenter cet article

Philippe 23/09/2009 09:55


Les courageux ont repris des activités de bureau plus reposantes physiquement. La météo a été clémente samedi en nous accordant des pauses pluie ;-) Denis nous a même "prêté" des pauses pour que
nous puissions nous sustenter ... le temps de détacher les chaînes aux pieds et nous accédions aux vivres (pain sec humidifié par la pluie et eau de pluie dans les flaques).

Plus sérieusement, les habitudes se mettent en place et les choses se font plus facilement. Pas de coupure pendant ces 2 jours, juste une agression au front à déplorer par une caisse rebelle.


Pour ceux du prochain week-end, vous allez prendre cher ! Il va falloir rattraper nos heures perdues par la pluie sur des pieds produisant 3 à 4 fois plus de raisins que l'année dernière ... sans
vouloir vous faire peur bien sûr :-) Vous allez redécouvrir l'existence de certains muscles, inventer de nouveaux jurons, imaginer des machines permettant de se déplacer confortablement entre les
rangs, projeter la construction d'un bain turc avec masseuses dans leurs dépendances ... bref, vous éclater.


Pour résumer, un week-end vraiment sympa où la passion de nos deux vignerons est vraiment communicative et leur acharnement à produire de la très haute qualité admirable. Les 3 petiotes ne peut
que réussir avec tous ces ingrédients.


J'en suis pour l'année prochaine bien sûr.


Philippe.