Contrôles de maturité

Publié le 19 Septembre 2010

Contrôler la maturité des raisins, c'est avant tout déguster régulièrement les baies, goûter la pulpe, mâchouiller la peau, observer les pépins. C'est étonnant d'enseignements et... c'est très agréable !

 

Vient cependant le temps de porter des échantillons de jus au laboratoire pour suivre précisément les taux de sucres et d'acidités.

Me voilà donc  partie avec mon attirail de cuisine : cul de poule, presse purée, filtre à café...

Je vais vous montrer en photos, ce sera plus clair :

 

111

 

112

 

113

 

Et hop, une grosse gorgée pour bibi plutôt que pour le tube à essai déjà plein...

 

Une fois de plus, c'est le Malbec que je trouve le plus charmant. Beaucoup de petits fruits déjà, la délicatesse des fleurs et une pointe d'acidité qui fait saliver. Cette année les Merlots me semblent moins "purs". Très sucrés mais avec des tanins qui sont encore un peu trop rêches à mon goût. Pour les cabernets francs, c'est encore trop tôt...

La sécheresse nous poursuit et la vigne semble avoir bloqué la maturation de ses baies. Cultivée sans produits chimiques depuis 3 ans seulement, et malgré un enherbement important pour la concurrencer, ses racines n'ont pas encore dû plonger suffisamment loin pour trouver de quoi s'abreuver dans les profondeurs.

 

Elle souffre la pauvre ! Espérons que ce régime lui permettra d'aller plus loin sur ses propres réserves...

Rédigé par Valérie

Publié dans #A la vigne

Repost 0
Commenter cet article

Lessieux jean-claude 20/09/2010 09:17



Bonjour à vous,  Assez de nous faire sale hiver, ce que j'aimerais savoir ce sont vos prévisions, un pré visible, somme toute!... de la date du début des vents d'anges, J moins ? ça doit
bien discuté dans les rangs?!, votre poésie, d'accord, vos faux taux, d'accord, votre discours mots coeurs, d'accord , mais ce que vous nous faites vivre c'est pas humain. Si je puis m'exprimer
comme suit, je trouver que vous êtes un peu mère verse et c'est pas peu dire, vous vous montré coupable d'alléchage manifestement outre en scie haie, c'est véritablement de la provocation à
verres hé! Bon foin de baratin, alors?... et que ça saute. Salut et fraternité