Notre VINEXPO

Publié le 28 Juillet 2011

Fin juin, comme tous les 2 ans, Bordeaux a accueilli le monde du vin pendant 5 jours. A notre façon, nous avons participé à cet évènement, mais loin des allées du Palais des Congrès dont la foule et certains stands trop clinquants  ne nous conviennent pas. Nous avons préféré fréquenter les OFF organisés pendant cette période par  des associations et des groupements de vignerons. Petit tour d'horizon de ces 5 jours intenses, remplis, fatiguants parfois, mais qui nous ont permis de regonfler les batteries, de parler technique avec les collègues et surtout de goûter de bien belles choses...

 

064.JPG

 

Vendredi 17 au soir :

 

Via FaceBook, nous apprenons que Francis BOULARD présentera ses champagne à La Cave A Part, caviste situé à quelques minutes en vélo. Pas de babysitter, Denis ira donc seul retrouver F6 comme on le surnomme, pour goûter ses champagnes de vigneron (pour ceux qui y étaient, le champagne rosé de Francis était présent sur notre table de mariage...) et lui remettre une bouteille des 3 Petiotes. Gentiment, Francis propose que les 3  Petiotes fassent la "Première partie" de sa dégustation. Le 2009 semble apprécié et la bouteille est rapidement vidée ! La suite, ce sont les excellents champagnes " accompagnés de sushis et de makis. Pas mal pour une mise en jambes!!!!

 

267547_1965288164527_1012563940_31898152_4211508_n.jpg

  

Samedi 18 au soir :

 

Arrivée de nos  charmants cavistes vichyssois et dîner au 7ème péché : une cuisine inventive, mais quelques imprécisions dans le service et surtout une carte des vins ridicule pour un établissement étoilé. Nous passons quand même un bon moment autour d'une bouteille de Sancerre de chez  MELLOT.

 

Dimanche 19 :

 

Les choses sérieuses commencent... Rendez vous en famille à Moulin Pey Labrie (du côté de FRONSAC) pour Vignerons Sans Artifices. Le lieu est superbe, et la vue depuis le coteau est magnifique. Une quarantaine de producteurs sont réunis et c'est pour nous l'occasion de déguster mais aussi de discuter technique. Nous goûtons les délicieux Sancerre de Vacheron, l'étonnant Moscato d'Asti du domaine Bera en Italie,  beaucoup de monde pour l'excellent Pomerol du Domaine Gombaude guillot (Olivier TECHER), nous apprécions la finesse des Jurançons d'Yvonne HEGOBURU du domaine du Souch (Alys adore parce qu'il est bien sucré...) ainsi que les Juras vifs du Domaine de La Tournelle et découvrons pour la première fois les vins de Nicolas Réau (Loire). C'est également l'occasion de faire connaissance et de discuter avec les rédacteurs de la revue Le Rouge et Le Blanc suite à l'article paru dans le n° 100.  Nous échangeons quelques bouteilles avant de rentrer bien vannés à la maison...

 

039.JPG

 

Lundi 20 :

 

Rendez vous à 10h30 au prestigieux Grand Théâtre de Bordeaux pour la dégustation de" Renaissance des AOC". Toutes les stars du mondovino sont là et Olympe et Yvon MINVIELLE projettent en avant première leur film sur la biodynamie. On commence par faire la queue avec un nombre sans cesse grandissant de dégustateurs. Les portes sont closes et ne s'ouvriront finalement qu'à 11h30 (au lieu des 10h30 prévues). A noter qu'un certain nombre de personnes ont pu bénéficier de passe-droits pour rentrer avant tout le monde : il fallait visiblement un beau costume cravate ou un décolleté plongeant pour pouvoir passer le "contrôle". Nous n'avions ni l'un ni l'autre, et nous sommes donc rentrés dans la pagaille sans badge. Bref, vous l'aurez compris, l'organisation n'était pas à la hauteur de l'évènement et c'est vraiment dommage.

 

Nous avons quand même pu faire une superbe dégustation de vins d'Alsace (Marc TEMPE, André OSTERTAG, Olivier HUMBRECHT, JM. DEISS... que des grands noms et que du très bon). Nous avons pu également déguster les vins du domaine du PECH (Ludovic BONNELLE qui est un des seuls vignerons indépendants de BUZET), les champagnes de Franck PASCAL et un vins australien (CASTAGNA qui avait sa place au sein de renaissance des AOC avec des vins de terroir, contrairement à son homologue présent qui boise tellement ses vins que l'on ne sait plus ce que l'on boit). Une jolie découverte fut les chocolat de Sao Tomé e Principe. Plein de souvenirs de WE de la jeunesse gabonaise de Denis lui sont revenus en mémoire (Cyril si tu lit ce billet, ça doit te dire quelque chose...) ayant eu l'occasion de visiter ces 2 îles du golfe de Guinée lorsqu'il vivait à Libreville. Claudio CORALLO a repris des plantations de cacao et produit un chocolat qui est un pur délice (le chocolat poivre/fleur de sel ou gingembre sont un vrai bonheur). Nous avons même pu goûter (ou regoûter) des fèves de cacao tout juste torréfiées.

 

054.JPG   057.JPG

 

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Mardi 21 :

 

Départ en voiture pour Cujac (Medoc) qui accueille la dégustation de "Hauts les vins". Nous découvrons les vins du domaine des Rouges Queues en Bourgogne (faudra qu'on en mette en cave de celui-là !), le domaine de Causse Marine du côté de Gaillac (Patrick Lescarret et Virginie Maignien que nous avons côtoyée à Beaune lors de notre formation viti-oeno), les champagnes de Benoit TARLANT (qui sont une pure gourmandise...), la dame de Onze Heures du domaine de VALMENGAUX à St Emilion ainsi que les vins italiens de La Stoppa et de son maître de chai (DINAVOLO). Là, on a clairement quitté le monde du connu pour une surprise totale : des cépages au noms évoquant les bords de la Méditerranée, des méthodes de vinification étonnantes (un blanc macéré comme un rouge, avec beaucoup de tannins !!!), et des saveurs enchanteresses. De nouvelles discussions techniques et des échanges de bouteilles avant de repartir affronter les bouchons bordelais.

 

Mercredi 22 :

 

Les Vichyssois nous quittent après ces jours de belles ripailles et nous faisons un petit break à la maison...

 

Jeudi 23 :

 

Dernier jour du VINEXPO officiel. Nous nous y rendons pour y voir Paolo BENNEGIANO (Astore MASERIA à LECCE) et Etienne SIPP (de RIBEAUVILLE). Rentrer à VINEXPO relève de l'exploit quand on a oublié de s'inscrire préalablement sur le net... mais nous finissons par y arriver. A l'intérieur, toujours le même gigantisme qui frôle parfois le tape à l'oeil voir l'insolence (certains diront la vulgarité ce que je ne suis pas loin de penser...). A noter la forte présence de Chinois, certains stands ayant même leur signalétique traduite en mandarin. Bref, on n'est pas du même monde... Nous rejoignons le stand plus simple et modeste des Alsaces pour une dégustation des vins d'Etienne SIPP. C'est toujours aussi bon, toujours aussi bien travaillé, bref on aime toujours, et c'est pour ça qu'il y en avait aussi sur la table de notre mariage. Un bonjour à Miche,l notre bienveillant voisin, qui fait déguster les armagnacs de LAUBADE, un coucou à Paolo qui plie son stand et nous offre une délicieuse bouteille d'huile d'olives et là aussi on rentre à la maison bien fatigués...

 

En conclusion, on n'a pas beaucoup vendu de vin pendant ce VINEXPO mais, vous l'aurez compris, on en a beaucoup bu...

Rédigé par Denis

Publié dans #A table !

Repost 0
Commenter cet article