Petit sondage sur les étiquettes

Publié le 10 Février 2010

Nous sommes en train de terminer la conception de notre étiquette. Nous vous présenterons tout ça dans un futur proche mais elle sera assez simple et sobre et nous avons imaginé reporter sur une contre-étiquette les mentions obligatoires et "informatives". Après avoir fait le tour des imprimeursn nous avons finalement profité d'une bonne occasion et investi dans une imprimante qui nous permettra de réaliser nos propres tirages, ce qui sera bien pratique pour nos petites quantités et notamment nos cuvées 2009 en "Série Limitée".

En attendant, nous souhaiterions vous mettre à contribution en vous demandant quelles informations vous aimeriez voir apparaître sur une contre-étiquette... Conditions de production et de vendanges, proportion de chaque cépage, "philosophie", histoire de notre installation, accords mets-vins possibles ?.... Laissez-nous vos idées en commentaires ou bien par mail pour les plus timides (lestroispetiotes@free.fr) et nous compilerons tout ça pour voir si cela peut être intégré sur cette fameuse contre-étiquette. Comme nous ne reculons devant aucun sacrifice, nous recompenserons l'idée la plus originale d'une bouteille de Rosé 2009. Le jury (c'est à dire nous...) sera bien evidemment totalement partial, subjectif  et très sensible aux flatteries

Allez, hop, pas de censure, au boulot, on attend vos commentaires et messages pour la fin de semaine prochaine.

Valérie & Denis

Rédigé par Valérie & Denis

Publié dans #En bouteille

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Daniel FISCHER 28/02/2010 14:35




Bjr,


 


Je suis "tombé" par hasard sur votre blog et tenais à vous féliciter pour votre "saut".
 

Concernant l'objet, j'estime que la CE doit d'1 part ;


contenir ce qui ne figure pas sur l'étiquette (contenance de la bouteille, degré alcoolique, millésime, références du domaine et de la mise en bouteille, appelation, etc.),


d'autre part;


s'adapter au profil de la majorité des consommateurs des bouteilles en question.


Si vous les vendez essentiellement à des restaurateurs, il n'est pas forcément utile d'y faire figurer la température de service, ainsi que des exemples d'accords mets-vin.


Peuvent alors y figurer des renseignements sur le terroir, les cépages, des allusions historiques, philosophiques, en rapport avec la santé, etc.


 


En revanche, comme la place n'est pas extensible..., si vous les vendez surtout à des particuliers, les mentions concernant le service du vin, sa garde et des propositions d'accords sont
des éléments recherchés par les novices.


 


Cordialement


 


Daniel FISCHER








Olivier 23/02/2010 18:56


Salut à toute la famille
pour ma part, la mention des accords possibles mets et vins (surtout les plus insolites...) est toujours appréciable... et apprécié. Cependant, pour votre contre étiquette, je suggérerai une
citation (qui reste évidemment à trouver... ) qui vous ressemble, à même de restituer votre approche du vin...
Bises à tous, et j'attends avec impatience le résultats de vos cogitations.


sébastien, cécile et les boys 22/02/2010 03:54


Salut les copains,
Alors... n'étant ni viticulteur, ni chef de projet marketing, je vais me placer en tant que simple consommateur à peine connaisseur !!
J'avoue que je lis volontiers les infos de la contre-étiquette quand j'achète un vin, et parfois, c'est même ce qui me pousse à en acheter un plutôt que son voisin dans le rayon du supermarché.
Mais c'est vrai que, comme dit plus haut, vous ne serez pas sur les étalages de Leclerc et autres, donc liberté absolue sur la contre-étiquette.
 
Comme on se connait, j'achèterai les yeux fermés mais jouons le jeu :
-pour le côté technique : moi j'y connais rien aux cépages donc je m'en fous, mais par contre le mode de culture et de récolte, et les produits phytosanitaires employés on non-employés justement,
le dosage en sulfite, ... tout en restant bref sur ces mentions. Par exemple "culture artisanale, récolté à la main, faible dosage en sulfite, et garanti sans pesticides : c'est d'la bonne !!"
-pour le côté commercial : l'histoire de votre petite entreprise à taille humaine, votre manière de voir les choses, votre amour pour le vin,... et surtout le lien de votre blog.
Ah aussi, un petit mot sur les notes de saveurs qui se dégage de votre produit, car quand on n'est pas trop formé sur ça on aime bien savoir (vin fruité, légère acidité, tanique, petit goût de
fruits rouges, de vanille, de pain d'épice, de sirop d'érable...)

Bon j'arrive à cours d'idées et en plus je répète ce qui a été déjà dit. Je vous fait confiance créer cette originale contre-étiquette unique au monde. Et j'espère pouvoir la lire un de ces jours.
Gros bisous de nous 4 à vous 5 !!
Sébastien



Baraou 19/02/2010 11:31


Les conseil d'Iris sont sages et avisés... Cépages (et proportions si plusieurs), fourchette de température idéale de service, taux exact de SO2 (serait un plus)... mentions légales (accords de la
répression des fraudes locale car différent d'une région à l'autre, et respect des règles doanières)... taille de la contre-étiquette par rapport à l'étiquette (ça aussi c'est réglementé)... coût
de l'opération (parce que l'amateur de bons vins préfère payer du vin que du packaging)...


Jean Noël 17/02/2010 10:00



Valérie et Denis bonjour,

A qui s'adresse-t-on ? A des personnes comme moi : qui ne connaissent pas grand chose au vin - mais qui apprécient ou pas en le buvant - (peu de personnes connaissent les différents bordeaux)

Il faut donc informer sans être technique : où est les vignoble, quel cépage, technique de culture ( bio), température de consommation, avec quels plats le boire, vin à boire maintenant ou à
garder.

A bientôt pour le déguster

Jean-Noël