Premiers pleurs

Publié le 2 Mars 2010

Voici le retour de la douceur, accompagnée des premiers pleurs... de la vigne. Un jus douceâtre poisse les lames du sécateur. Les petits habitants frileux montrent le bout de leurs pattes : abeilles, araignées et coccinelles. Les myosotis tiennent désormais compagnie à la menthe sauvage et aux mini-pissenlits.
Et comme le disait Ricet Barrier : "les pissenlits, faut en profiter maintenant, plus tard on les mangera par en d'ssous, ce jour là l'goût des pissenlits, j'm'en fout !"

005-(2)
009

Rédigé par Valérie

Publié dans #A la vigne

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article